directeur de création/creation director 
Vincent Le Bourdon

conception/design 
RF Studio, Ramy Fischler assisté de/assisted by Nina Chalot

design graphique/graphic design 
Atelier Baudelaire

video mapping 
Nicolas Weyrich

2017-2018
client Fondation Bettencourt Schueller, Neuilly-sur-Seine (FR)
lieu/location Fondazione Giorgio Cini, San Giorgio Maggiore, Venise (IT)
superficie/surface 170 m2
commissaire/curator Alain Lardet

équipe de réalisation/production team
coordination technique/technical coordination Civita Tre — conception technique et réalisation des murs en terre crue/technical design and construction of earth walls Amàco (Gian Franco Noriega, Zoé Tric, Romain Anger, Patrick Ribet, Léo Boulicot, Basile Cloquet) — construction Ott-Art — réalisation et direction artistique des films en réalité virtuelle/production and artistique direction of virtual reality films Alain Fleischer — production déléguée des films en réalité virtuelle/delegated production of virtual reality films Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains — expertise sur le dispositif de réalité virtuelle/expertise on the virtual reality device MK2 Agency — traitement des images en réalité virtuelle/virtual reality image processing Agence Reality — création olfactive/olfactory creation Francis Kurdjian
photos © RF Studio, François Wavre
Une prouesse artisanale qui valorise le développement de pratiques écoresponsables et met en exergue l’avenir des métiers d'art au temps de la technologie.
La Fondation Bettencourt Schueller présente l’exposition « Pour l’intelligence de la main» dont le commissariat est assuré par Alain Lardet dans le cadre de l’exposition internationale dédiée aux métiers d’art européen «Homo Faber, crafting a human future» organisée par la fondation Michelangelo à la fondation Giorgio Cini à Venise. La scénographie de l’exposition propose un parcours à la fois physique et virtuel qui questionne le rapport entre l’artisanat d’art et la modernité. Elle est pensée en deux temps : une découverte physique des oeuvres et une immersion virtuelle des ateliers d’artisans d’art. Cette installation, composée de murs en terre crue réalisés par l’atelier d’Amàco, est une prouesse artisanale. Elle valorise le développement de pratiques écoresponsables et met en exergue l’avenir des métiers d’art au temps de la technologie.
A work of master craftsmanship which promotes ecologically responsible practices and showcases the bright future of artisanal crafts in an era of high technology.
The Bettencourt Schueller Foundation presented the exhibit ‘Pour l’intelligence de la main’, curated by Alain Lardet. It was part of a major international exhibition ‘Homo Faber: Crafting a more human future’, celebrating European craftsmanship, organised by the Michelangelo Foundation and held at the Giorgio Cini Foundation in Venice. The exhibition design combined physical and virtual elements, bringing into question the relationship between artisanal craftsmanship and modernity. Visitors were invited to explore the objects physically and take immersive virtual reality journeys around artisans’ workshops. The exhibition’s display structure, built in raw earth blocks, was created by the Amàco studio and is a work of master craftsmanship in itself. It promotes ecologically responsible practices and showcases the bright future of artisanal crafts in an era of high technology.
Amàco : recherches de texture de terre/research on earth texture
Amàco, Atelier Baudelaire : recherches de technique de gravure sur la terre/research on engrains technics on earth
Nicolas Weyrich : tests vidéo mapping/video mapping test
Alain Fleischer et Le Fresnoy : tournage des films en réalité virtuelle/virtual reality film's making